Secteur non officiel

L’industrie des services, qui comprend le tourisme, représente un quart de tous les emplois du secteur non officiel. Et pratiquement 40% des travailleurs du secteur des services sont employés dans des hôtels ou des maisons d’hôtes. On estime que la plupart des gens travaillant pour les MSME sont des travailleurs non déclarés.

Une étude sur les Entreprises à Domicile et le Secteur Non officiel réalisée en 2007 à Accra, à Tema et à Kumasi fournit des aperçus intéressants des défis généraux auxquels est confronté le secteur non officiel du Ghana :

  • Les travailleurs sont face à des conditions d’opération précaires – peu ont accès aux services publics ou à des locaux spécifiques depuis lesquels ils peuvent conduire leur entreprise, ce qui limite leur capacité à augmenter le personnel.
  • Ils gagnent peu et ont des conditions de travail difficiles – malgré de longues heures de travail, la moyenne des revenus est de 153 US$ par mois et la couverture de sécurité sociale est non existante dans la plupart des cas
  • La majorité des travailleurs est à son compte ou travaillent en famille et leur niveau d’éducation se trouve au-dessous de la moyenne nationale
  • Les MSME manquent de capitaux et d’investissements