Le HITT au Cambodge

SNV a conclus un partenariat avec NYEMO Cambodia pour mettre en place l’initiative HIIT et élargir l’accès des communautés désavantagées à une formation professionnelle orientée vers le marché.

Une région potentielle d’intérêt se trouve à Phnom Penh et autour de la ville, qui a une importante industrie touristique, des taux élevés de travailleurs non déclarés et un grand nombre de personnes pauvres. Les secteurs potentiels comprennent les services de restauration et de boisson, de petits hôtels/chambres d’hôtes et des services de transport.

SNV au Cambodge

SNV a été lancé au Cambodge en 2005 et opère à présent dans huit provinces du sud-est. Le Programme de Tourisme Durable Pro-Pauvre (PPSTP) a démarré au début 2006. Centré sur le nord-est, il se développe pour inclure Phnom Penh. En 2009 SNV a commencé à travailler dans deux secteurs additionnels : les petites cultures avec un but de profit, et l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Le PPSTP vise à stimuler la croissance de l’économie locale et à diminuer la pauvreté par l’intermédiaire d’un développement touristique durable. L’approche incorpore le développement de destinations, des liens au marché, le développement d’une chaîne de tourisme de valeur et la mise en place de capacités. Ceci implique d’impliquer le secteur privé et d’améliorer le cadre institutionnel pour le développement d’un tourisme responsable.

Un projet clé est la Piste de Découverte du Mékong, une initiative commune entre le Ministère du Tourisme, SNV et l’ UNWTO visant à encourager des formes durables de tourisme pour réduire la pauvreté et protéger le dauphin en voie d’extinction du fleuve du Mékong.

NYEMO Cambodia

NYEMO se spécialise dans la formation professionnelle des femmes sans qualifications et des personnes vulnérables

On estime qu’un foyer sur quatre est dirigé par une femme dans le Cambodge rural, et un sur trois à Phnom Penh. Pourtant elles tendent à n’avoir qu’un accès limité à l’éducation, à la formation et aux offres d’emploi, au-delà du commerce à petite échelle, de la prostitution, du travail manuel ou des travaux de ménage payés.

Lorsque NYEMO Cambodia a été mis en place en 1998 son objectif était de proposer des formations professionnelles telles que des cours de cuisine, d’alphabétisation et des services de placement pour les femmes vulnérables de Phnom Penh.

En l’an 2000 fut ajouté un second programme, le Centre de Conseil NYEMO pour les Femmes et Enfants Vulnérables (NYEMO II). Ses activités incluaient d’offrir des opportunités économiques aux personnes touchées par le SIDA/VIH pour les réintégrer dans la société.

Près de 9 000 personnes ont bénéficié à ce jour des services de NYEMO. Lors de l’année passée, 780 femmes (242 en formation professionnelle) ont eu accès à ses services, tandis que 605 enfants et 304 hommes ont utilisé des services tels que le conseil et l’assistance médicale.

Il a aussi placé avec succès des étudiants dans des emplois, 58 étant employés comme cuisiniers ou tailleurs lors de la dernière année.

Dirigé par un conseil et ses activités quotidiennes étant gérées par le Directeur Exécutif, le personnel de NYEMO comprend des travailleurs sociaux, des conseillers, des formateurs et du personnel d’assistance. Il a de bonnes relations de travail avec les partis prenantes locales, dont les autorités gouvernementales, les institutions éducatives, les autres ONG et le secteur privé. Les partenaires locaux incluent Craft Networks, Hope Cambodia, l’Agence Cambodgienne du Développement des Femmes et la Croix-Rouge cambodgienne.

Durant la phase originale du HITT, NYEMO va jouer un rôle clé pour identifier les opportunités et contraintes des travailleurs non déclarés au Cambodge et va mobiliser les parties prenantes via son réseau. Il va s’assurer que le programme et l’approche formative sont utiles et qu’ils augmenteront les chances des participants de trouver un emploi ou de générer plus de revenus.

Durant la phase de mise en place, NYEMO va venir en aide avec la formation de formateurs ainsi qu’en formant directement des participants. Il va aider à identifier d’autres institutions de formation/partenaires et à établir des indicateurs de base et à surveiller l’efficacité de la formation.

Il sera impliqué dans toutes les décisions importantes tout au long du projet car il est essentiel que le partenaire local se consacre à la direction stratégique afin d’assurer la durabilité persistante de HITT.

Lors de ses deux premières années, NYEMO a reçu des fonds de ECHO, de AGCD, du Canada Fund, du PAM (Programme Alimentaire Mondial), de Reed Barna, de CCFD ainsi que des dons privés. Oxfam Novib a offert un financement depuis l’an 2000.